Bastia.

Somme des imaginaires, des rêves, des traces historiques et modernes de l’île. Sentinelle et boussole de la Corse toute entière, qui voit la Libération de 1943, elle est – et demeure – le lieu des révoltes et des réconciliations les plus hautes, telle une mosaïque de la Corse, dont elle tire ses richesses.

Au détour des ruelles

La ville a su conserver l’essentiel d’un parfum de tout ce qui a fondé et constitue toujours son âme.

Sa vieille langue,

à l’accent lent, mélange de Corse, de Ligure, de Français et de néologismes adéquats 

Son amour

du football, qui, par la seule grâce de sa ferveur populaire, emmena son équipe, transcendée, au sommet ; les témoignages de l’empreinte antique et baroque, où, comme en Italie, sont exaltés les quartiers et les églises au décor luxuriant, saisissant de beauté dans leurs scénographies mystiques.

Par sa position face à l’archipel toscan, l’ancienne cité génoise s’inscrit dans l’acception archétypale d’une Méditerranée aux multiples facettes, où tant de fragments de civilisations passées 


résistent aux affres du temps.

Cette place dans le monde

Cette place dans le monde a engendré de nombreux traits constitutifs de l’identité bastiaise. Elle a façonné son répertoire vocal si caractéristique, alliant grands airs d’opéra verdiens, chansons napolitaines, airs populaires et le :

« cantu in paghjella »

dans toute sa pureté, expression ultime de ce brassage hétéroclite, comme une transmutation qui touche au sacré. Elle a permis aussi de multiplier les liens avec le Maghreb : des traces barbaresques à la réalité sociale moderne, avec une forte communauté présente sur l’île et une évidente proximité d’art de vivre.

Bastia est un espace géographique protéiforme

qui forge sa personnalité : un lieu beau et singulier, à l’image de la Corse, dont les attraits ont, depuis l’Antiquité été décrits et vantés en tous termes. Cette ville et cette terre produisent du sens, fédèrent l’ensemble des communautés et des générations qui forment société et fondent son passé, son présent et son avenir.

Ici, en Corse, comme partout ailleurs en Europe et dans le monde, l’attachement à leur terre est chevillée au corps des insulaires. Dans les années soixante-dix, l’art et la création ont naturellement accompagné une prise de conscience culturelle et écologique tout en s’en faisant les vecteurs.

Ainsi, durant la période du Riacquistu

fondatrice dans la redécouverte et la réappropriation de richesses séculaires matérielles et immatérielles, la culture insulaire a renoué avec sa tradition de diversité et d’enrichissement mutuel. Depuis, elle n’a cessé d’être en mouvement et se veut comme l’expression des aspirations les plus profondes de tout un peuple.

La culture est en toute chose, irrigue chaque souffle, chaque action, chaque habitant·e, chaque pierre de ce pays. De ce foisonnement, émergent depuis toujours des talents populaires et avant-gardistes, des créateurs et créatrices contemporain·e·s qui puisent dans cette materia prima, leurs plus beaux accomplissements.

L’aspiration de Bastia-Corsica 2028 ?

Proposer un véritable projet de société original, partager la culture corse au-delà des frontières et la confronter, la métisser, l’interroger au prisme des rencontres artistiques avec des créateurs·ices d’autres territoires européens et de la Méditerranée occidentale, et au-delà.

Inscrivant sa démarche et sa candidature dans le sillon d’une Europe porteuse d’un rêve d’humanité et de diversité, la Corse est le lieu rêvé pour être une terre d’expérimentation. Elle se veut le creuset de nouvelles utopies ancrées dans une singularité, un lieu de production artistique et d’innovation, ouvert à l’invention de nouvelles solidarités interinsulaires

Cette dynamique créatrice a vocation à être portée par toute la Corse et pour tous·tes les Corses, vivant sur l’île ou ailleurs et ce, à travers un mouvement intergénérationnel, collectif d’artistes, créateur·ice·s, associations, citoyen·ne·s, habitant·e·s, chercheur·euse·s, commerçant·es·, acteurs économiques, élu·e·s, Collectivités, désireux·ses de faire de la culture un levier majeur de la construction d’une société juste et inclusive, respectueuse de ce que la nature lui a léguée.

La candidature de BastiaCorsica 2028 s’appuie sur une croyance commune en une culture fondatrice d’égalité, de développement durable, économique et social, touristique et urbain, génératrice de valeurs de développement durable, économique et social, touristique et urbain, génératrice de valeurs humanistes et émancipatrices.

L’île a tant à offrir à l’Europe, au Monde, mais aussi, tant de choses à apprendre encore.

 

Se réinventer, imaginer de nouveaux récits partagés à écrire et vivre ensemble, tel sera le défi de Bastia-Corsica.

Soutenir la candidature

Par ce manifeste, nous, signataires, apportons notre soutien à la candidature de Bastia-Corsica pour l’obtention du label Capitale Européenne de la Culture 2028, exprimons notre volonté de nous y impliquer pleinement et invitons toutes celles et tous ceux qui le souhaitent à participer à ce projet.

Consultez la liste des signataires du Manifeste

Votre prénom
Champ requis!
Champ requis!
Votre Nom
Champ requis!
Champ requis!
Votre fonction / Profession
Champ requis!
Champ requis!
Votre Email
Champ requis!
Champ requis!
Votre signature
Champ requis!
Champ requis!

Consultez la liste des signataires du Manifeste