Se raconter en Europe

Bastia Corsica 2028, un besoin d’Europe et des mondes à partager

La création artistique est une matrice pour repenser notre rapport au monde : elle en propose des interprétations, témoigne de ses évolutions et de ses tensions et nous aide à penser l’avenir.

La candidature est l’occasion de favoriser la création sous toutes ses formes pour rendre compte de la richesse et de la spécificité de la Corse, de sa culture et de son histoire, pour renforcer sa contribution à la création culturelle européenne, dans un dialogue nourri avec la Méditerranée, notamment avec ses îles mais aussi avec d’autres territoires européens, en imaginant des projets artistiques conçus pour cette candidature.

Bastia-Corsica 2028 est une invitation à s’immerger dans les substrats culturels de la Corse en les sublimant tout en proposant la rencontre, la friction et le métissage avec l’ailleurs, avec les grandes questions de société du monde contemporain, au prisme de rencontres artistiques avec des créateurs.ices et auteurs.ices d’autres territoires européens, de la Méditerranée occidentale et au-delà.

Quelles images révéler pour incarner la candidature ? Sur quels imaginaires tisser les fils des parcours artistiques ? L’incarnation de la candidature passera par la capacité de Bastia Corsica 2028 à construire une narration qui capitalise sur la richesse et la pertinence des récits à construire.

Les intervenants

Artistes

Laure Limongi

Écrivaine, née à Bastia et vivant entre Paris et la Corse, Laure Limongi a publié une douzaine de livres dont Ton cœur a la forme d’une île (Grasset, 2021). Elle réalise régulièrement des conférences performées en écho à l’univers de ses ouvrages. Elle a été éditrice pendant une quinzaine d’années, créant et dirigeant les collections « & » chez Al Dante (2001-2003) puis « Laureli » chez Léo Scheer (2006-2012) – une soixantaine de livres ainsi publiés. Actuellement professeure de création littéraire à l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy (ENSAPC), elle a codirigé pendant six ans le Master de Création littéraire du Havre (ESADHaR-université du Havre). En parallèle, elle a été administratrice de la Société des gens de lettres pendant deux mandats, et a cofondé le Prix du roman d’écologie en 2018. En Corse, elle fait notamment partie de Providenza (Pieve) et Arte Mare (Bastia).

Artistes

Marie Ferranti

Professeur de lettres, Marie Ferranti publie son premier roman en 1995, intitulé ‘Les Femmes de San Stefano’ pour lequel elle obtient le prix François Mauriac. Encouragée par ce succès, elle poursuit sa carrière littéraire et donne naissance à plusieurs romans, souvent inspirés de sa Corse natale, comme pour ‘La Fuite aux Agriates’, ‘La Chasse de nuit’ ou ‘La Cadillac des Montadori’. Le style classique et épuré de Marie Ferranti est une seconde fois récompensé en 2002 pour ‘La Princesse de Mantoue’.